Exposez-nous votre projet via ce formulaire et nous reprendrons contact avec vous dans les meilleurs délais.
* Champs obligatoire.

Carrelage
Torchio
Conseil achat carrelage

Guide d'achat du carrelage pour la maison et l'extérieur

Le carrelage joue à la fois un rôle protecteur et esthétique. Rien que pour ces raisons, son choix se doit d’être fait avec la plus grande minutie pour avoir l’assurance de disposer d’un revêtement qui tienne toutes ses promesses. Mais si vous ne vous y connaissez pas en carrelage, il est difficile de se décider sur un type de produit donné. Comment donc choisir et sur quels critères se baser ? Découvrez l’essentiel de ce qu’il faut retenir en suivant ce guide.

Pourquoi le choix du carrelage ?

En construction ou en rénovation, plusieurs raisons sous-tendent le choix d’un carrelage. C’est avant tout un revêtement qui permet d’habiller et de protéger le sol tout en lui conférant une esthétique qui en décuple le potentiel décoratif. En outre, l’offre de ce type de produit est plutôt diversifiée, ce qui étend considérablement le champ des possibilités. Quel que votre goût, vous n’aurez aucun mal à trouver un carrelage à votre convenance. Tendance, classique ou vintage, vous en avez en différents matériaux comme le ciment, la céramique, le grès, le marbre, la terre cuite, ou la faïence. Grâce à la diversité des couleurs, des motifs et des designs, le carrelage se prête facilement à la personnalisation. En plus d’une remarquable durabilité, c’est un revêtement qui n’exige pas généralement un entretien contraignant.

Quels sont les choix de matériaux disponibles ?

En fonction du matériau recherché, le budget à prévoir ne sera pas forcément le même. Vous avez l’embarras du choix entre plusieurs types de carrelage :

• La céramique sous forme de grès

• La pierre naturelle (calcaire, granit, marbre, ardoise, travertin)

• La terre cuite

Ce sont là les grandes familles de carrelage qui existent. Elles se déclinent évidemment en sous-catégories qui représentent autant de choix possibles. Pour une pose de carrelage en intérieur, il est possible d’opter pour du grès pâte blanche ou pâte rouge qui présentent sensiblement les mêmes propriétés. En extérieur, le grès cérame est plus approprié, car moins poreux et doté d’une plus grande résistance. Vous aurez à choisir entre le grès cérame teinté dans la masse, pleine masse ou le grès cérame émaillé.

Les tomettes sont également utilisées en intérieur comme en extérieur, du fait de leur capacité à supporter l’usure sans pour autant perdre en solidité. Elles sont particulièrement appréciées pour leur aspect rustique. À l’image des carreaux en ciment et de la faïence, leur porosité rend toutefois leur entretien un peu plus délicat. Afin de pallier cette situation, il est d’usage d’appliquer un produit hydrofuge sur le revêtement afin d’éviter qu’il ne se gorge d’eau. Le même traitement est par exemple réservé aux carrelages en marbre, en ardoise et en travertin.

Si vous n’avez aucune limite de budget, privilégiez un carrelage en granit. En plus d’être naturellement antidérapant, il est aussi connu pour sa grande résistance à l’usure. Il est aussi apprécié pour son aspect esthétique séduisant. Le carrelage en mosaïque ne laisse pas non plus indifférent, vu qu’il se retrouve aussi bien en revêtement extérieur comme intérieur.

En somme, les revêtements qui peuvent être utilisés en extérieur sont dans la majorité des cas, aussi compatibles avec une pose en intérieur. Toutefois, le choix du carrelage ne se limite pas aux matériaux qui le constituent. Il faut aussi s’intéresser à d’autres critères. Lesquels ?

La palette des couleurs

L’un des principaux avantages du carrelage, c’est incontestablement la grande diversité des formats et des couleurs dont on dispose. Quel que soit le style décoratif que vous souhaitez exprimer, il vous sera facile de trouver le type de revêtement correspondant, sans pour autant faire l’impasse sur la qualité. On considère de plus en plus le carrelage comme un composant esthétique à part entière. Les fabricants se sont donc prêtés au jeu en proposant des imitations très réussies de différents matériaux.

Ainsi, à défaut d’acheter des carreaux en pierre qui reviennent assez cher, vous pouvez opter pour un carrelage qui imite cette matière. Les imitations vont encore plus loin et s’étendent au bois, à la toile de jute ou au cuir. Le carrelage sait s’adapter aux influences actuelles, notamment pour tout ce qui se rapporte aux couleurs avec une variabilité des tons chauds et froids. En fonction de l’ambiance que vous voulez créer, les teintes pastel, taupe, ou chocolat sont disponibles. D’autres coloris plus classiques comme le gris ou le blanc cassé gardent aussi tout leur attrait.

N’oubliez pas, le choix du carrelage doit correspondre à la vision globale que vous avez de l’aménagement et de la décoration du logement, surtout en intérieur. En vous y prenant bien, il vous sera plus facile de mettre en valeur votre mobilier, ou les objets décoratifs qui occuperont votre espace de vie. Effet de perspective ou effet de contraste, le carrelage peut faire de grandes différences. Certaines combinaisons de couleurs sont très prisées en fonction de la pièce. C’est le cas par exemple de l’association du blanc et du noir dans la salle de bain qui offre un très beau rendu esthétique. Le monochrome et la mosaïque ont aussi bonne presse, tout comme le carrelage avec des motifs discrets.

Un projet ? Un coup de coeur ? Notre univers Salle de bain vous attend !


Carrelage pour le sol ou pour les murs

Certains carrelages sont plus adaptés aux murs qu’aux sols. C’est le cas de la faïence dont la fragilité en fait un revêtement réservé généralement aux zones peu exposées à l’usure ou aux chocs. Elle se démarque toutefois par sa finesse et son élégance, ce pour quoi elle convient à un carrelage mural, notamment dans la cuisine, où elle permet de composer un tableau graphique de toute beauté. Plus résistantes, les autres catégories de céramique comme le grès cérame ou le grès émaillé sont beaucoup plus polyvalentes et peuvent servir à habiller autant le sol que les murs.

Il est recommandé d’opter pour un carrelage imperméable si vous en envisagez la pose dans des pièces comme la cuisine ou la salle de bain où sa résistance à l’eau et à l’humidité sera mise à rude épreuve. La crédence de cuisine et le plan de travail doivent ainsi idéalement être constitués d’un revêtement à même de résister durablement à l’eau, à la chaleur et aux chocs sans perdre en esthétique. La facilité d’entretien n’est pas à négliger. Pour ce qui touche à la salle de bains, l’étanchéité est l’une des caractéristiques principales que l’on attend de son revêtement mural.

Quel revêtement de sol choisir ?

Les contraintes subies par un revêtement de sol ne sont pas les mêmes que celles d’un revêtement mural. Les critères de choix sont donc impactés. En effet, il faut penser à revêtir le sol d’un carrelage qui pourra supporter des agressions plus intenses et plus prolongées.

• Dans la salle de bain : le granit, le grès cérame pleine masse, le marbre ou l’ardoise font office de revêtement de premier choix pour le sol.

• Dans les couloirs où l’entrée, un carrelage en terre cuite, en grès ou en granit est plutôt une bonne idée sachant que ce sont des lieux très empruntés.

• Dans la cuisine : ici, du grès cérame pleine masse constitue un choix plus que pertinent, pour la simple raison qu’il peut résister aux chocs et à l’usure provoquée par un fort trafic

• Dans la salle à manger et la salle de séjour, il faut également tenir compte de l’exposition aux taches, à la poussière et aux piétinements susceptibles d’user prématurément un carrelage trop fragile ou peu adapté. Il est donc préférable de porter votre choix sur un carrelage en grès cérame émaillé ou en grès émaillé.

• Pour une pièce de vie comme la chambre à coucher, on aura une préférence pour du grès cérame, cette fois en imitation bois ou parquet pour diffuser une ambiance plus chaleureuse et conviviale.

Qu’en est-il des dimensions du carrelage ?

Le format joue également dans la perception esthétique du revêtement et est déterminé entre autres par l’emplacement concerné, mais aussi par l’aspect décoratif recherché. Les dimensions du carrelage ont évolué et on s’habitue progressivement à des formats inédits comme du 100 cm x 100 cm. Même si on voit plus grand avec des revêtements mesurant 50 cm x 100 cm, 90 cm x 90 cm ou 80 cm x 80 cm, on n’en conserve pas moins des formats standards comme le 60 cm x 60 cm ou le 25 cm x 25 cm.

La tendance qui s’installe clairement est celle du grand format qui s’impose dans les intérieurs et prend le pas sur le petit format. Si les grands modèles ont la cote, c’est en partie parce qu’ils s’intègrent plus naturellement dans les intérieurs contemporains et exigent peu de découpes. Par l’effet de perspective qu’ils produisent, ils donnent plus de volume aux espaces de vie et créent un rendu esthétique plus harmonieux. Cependant, dans les pièces plus petites comme la salle de bains, les dimensions sont plus modestes. Une réduction de taille qui s’explique par le fait que les formats imposants se prêtent moins à des espaces restreints où leur potentiel esthétique est difficilement perceptible.

Quelle épaisseur ?

L’épaisseur est l’un des indicateurs sur lesquels on se base pour identifier les carrelages les plus solides. En général, il est recommandé de choisir de choisir des revêtements épais d’au moins 8 cm. Il est important de retenir que l’épaisseur n’est pas forcément une garantie de solidité. Pour vous en assurer, vous pouvez vous référer au poids/m2. En règle générale, on réserve les carrelages les plus fins aux murs et les plus épais au sol.

En ce qui concerne les finitions, on les considère non seulement pour leur dimension esthétique, mais aussi pour la sécurité à l’usage. Dans ce cas de figure, on fait référence aux risques de glissades ou de chutes. Ainsi, en extérieur, on s’attache à l’utilisation des revêtements les moins glissants. On glisse plus facilement sur une surface polie ou lisse que sur une surface plus rugueuse ou présentant des reliefs plus ou moins importants. Pour la pose d’un revêtement en bord de piscine ou sur la terrasse, des carreaux avec un indice antidérapant compris entre R9 et R12 sont recommandés.

Quelles sont les normes en vigueur ?

Le budget à prévoir pour l’achat de carrelage est généralement élevé surtout si la surface à couvrir est grande. Puisque ce type de revêtement est destiné à un usage durable, il est tout à fait naturel de miser sur la qualité. Dans cette optique, il convient de s’intéresser à certains indicateurs comme la norme PEI et la norme UPEC.

La norme PEI classe les carrelages en fonction de leur résistance à l’usure. Par conséquent, une norme PEI élevée signifie que le revêtement peut être posé à un endroit à fort passage. On part donc de PEI II qui fait référence à des zones à faible trafic comme les sanitaires ou la chambre à coucher jusqu’à PEI V qui se rapporte à des lieux beaucoup plus fréquentés comme des locaux commerciaux. Pour une maison, la norme PEI III est largement suffisante pour le carrelage de la cuisine, du séjour ou du salon.

Quant à la norme UPEC, son intérêt réside dans le fait qu’elle fournit des informations précises sur les propriétés des revêtements par rapport à leur résistance au poinçonnement, à l’eau, à l’usure et à des agents chimiques. Pour résumer les différentes mesures, on retiendra :

• Résistance au poinçonnement comprise entre P2 et P4S

• Résistance à l’usure située entre U2 et U4

• Résistance à l’eau comprise entre E1 et E3

• La résistance à la dégradation par les agents chimiques est évaluée sur une échelle variant entre C0 et C2.

Comment entretenir son carrelage ?

Le carrelage n’est pas réputé pour la difficulté de son entretien, mais il faut de même penser à cet aspect lors du processus de sélection. Gardez en tête que les matériaux poreux ou rugueux sont les plus difficiles à nettoyer. Ils sont donc à éviter dans des pièces où ils seront constamment exposés à des salissures ou à des taches de toutes sortes. En revanche, la céramique est connue pour sa facilité d’entretien. Utiliser des détergents neutres et non agressifs est conseillé pour ne pas ternir le carrelage et lui faire perdre de sa superbe.

Vos désirs
deviennent réalité

Une envie ?
Un produit vu dans un magazine ?

Torchio - Jeu concours La chasse aux carreaux

Les services Torchio

Plus de 40 ans d'expertise

8 showrooms en Normandie et Bretagne

Conseils et
devis gratuits

10 000 références parmi les plus grandes marques

Livraison chez vous à prix fixe*

Réseau d’artisans partenaires pour la mise en œuvre de vos projets

*Profitez de la livraison à domicile à 50€TTC (dans les départements 14, 22, 35, 50 et 61) pour toute commande.
Pour une livraison en dehors de ces départements, renseignez-vous directement auprès de nos conseillers en showroom.